English translation

Cela fait plusieurs semaines que je me pose des questions sur l’orientation du projet Mozilla, enfin, plus spécifiquement sur les décisions prises concernant Firefox.

Le récent changement du cycle de développement qui a bouleversé les habitudes de la communauté, les déclarations inconsidérées de certains responsables du projet ainsi que la décision de ne pas maintenir une version de Firefox dite LTS, autant pour les entreprises que pour les utilisateurs, telles sont les trois raisons majeures qui me font envisager un nouveau mode de contribution au projet Mozilla.

Certes, devant le lever de bouclier des administrateurs système des entreprises — et j’en fais partie — Mozilla a décidé de créer un « groupe de travail entreprise », qui n’est selon moi qu’un rideau de fumée. Le besoin est une version de Firefox LTS, à quoi bon créer un groupe de travail si ce n’est pour en arriver à : « Dites-moi ce dont vous avez besoin, je vous dirai comment vous en passer ». J’espère sincèrement me tromper.

Une autre source du malaise grandissant au sein de la communauté, est la croissance exponentielle du projet Mozilla, ce qui est une bonne chose en soi. Quand j’ai rejoint le projet en 2003, avant la sortie de Firefox 1.0, nous n’étions que quelques dizaines de contributeurs. Le projet recense maintenant des milliers de contributeurs, Firefox est utilisé par 30% des internautes, et la sensation, à tort ou à raison, des contributeurs de n’être que des pions dans le projet dont on prend les contributions mais dont on n’écoute pas les avis s’amplifie. Plusieurs contributeurs de plus ou moins longue date ont déjà quitté le projet et beaucoup d’autres, désorientés, se posent des questions.

Pour ma part, je ne déserterai pas totalement le projet, car je souscris au manifeste de Mozilla en beaucoup de points et j’estime que la Fondation Mozilla est indispensable à la bonne santé d’Internet, mais j’arrêterai toute contribution en ce qui concerne Firefox : le logiciel, les sites Web, les campagnes marketing.

Je me consacrerai à d’autres projet de Mozilla, plus communautaires et à l’écoute de leurs contributeurs de mon point de vue, comme Bugzilla, KompoZer, SeaMonkey ou encore Calendar.

Je m’octroie toutefois encore quelques semaines : si je ne percevais pas de signes tangibles d’amélioration, je cesserai à regret et définitivement toute contribution en ce qui concerne Firefox.

English translation

I have been wondering for several weeks about the trend of the Mozilla Project, well more specifically about the decisions taken regarding Firefox.

The recent change about the release cycle has overturned the community habits and the irresponsible statements of some Mozilla representatives as well as the decision not to support a Firefox LTS release, for companies or end-users, are the root of the new nature of my contribution to the project.

Indeed, facing the outcry of companies’ sysadmins — whom I’m part of — Mozilla decided to create an “Entreprise Working Group”, which is in my opinion only a smokescreen. The very need is a LTS release of Firefox, so what is the point to create a working group to speak about? “Tell me what you need and I will tell you how to dispense with it”? I sincerely hope to be wrong here.

Another root of the increasing discomfort within the community might be the exponential growth of the Mozilla Project, which is a good thing. When I joined the project in 2003, before the Firefox 1.0 release, we were a few dozens of contributors. The project is now gathering thousands of contributors, Firefox is now about 30% of browser market share, and the contributors’ feeling, rightly or wrongly, to be pawns in the project whose contributions are taken and opinions are ignored, is increasing. Several contributors have already resigned from the project, and several others, disoriented, are wondering.

For my part, I won’t desert totally the project, because I truly agree the Mozilla Manifesto and I think the Mozilla Foundation is indispensable for the good health of Internet, but I will stop contributing in anything related to Firefox: the product, the websites and the marketing campaigns.

I will focus on other Mozilla projects, which I feel more community aware and careful about their contributors, such as Bugzilla, KompoZer, SeaMonkey or Calendar.

Though, I shall wait and see a few weeks. If no tangible signs show up, sadly, I will definitely cease to contribute to anything regarding Firefox.

Cédric