De concert avec la 3e bêta de Thunderbird 3, le projet SeaMonkey vient de publier SeaMonkey 2 bêta 1. Le développement et la sortie des deux applications se font presque au même rythme. Elles ont encore une grosse partie de leur code en commun et les deux équipes coopèrent à l'amélioration de chacune des deux applications.

Bien qu'en phase de développement (il reste énormément de travail à effectuer avant une version finale), cette bêta est tout à fait utilisable au quotidien si vous respectez certaines règles de conduite, comme la sauvegarde régulière de vos données ; une version de développement présente toujours un risque de régression et d'apparition de bogues. Elle reste donc encore réservée aux personnes « initiées ».

Cette version a vu un processus de publication calqué sur ce qui se fait pour Firefox. C'est-à-dire que la sortie simultanée de toutes les versions localisées s'est faite de façon automatisée. Les chaînes à traduire ont été gelées quelques jours avant la sortie pour permettre aux localisateurs de mettre à jour leur traduction. C'est donc 15 langues qui sortent pour cette version, ce qui est plus que les paquets de langue mis à disposition pour les versions alpha.

Les trois changements les plus remarquables sont le passage au code commun utilisé par Firefox, l'utilisation de Gecko 1.9.1.1 et le partage de la même base que Thunderbird pour le courrier. Ces deux avancées font que SeaMonkey a rattrapé une grosse partie de son retard sur Firefox et reste proche de Thunderbird. Voici une courte liste des nouvelles fonctionnalités :

  • Gestionnaire de modules « à la firefox » ;
  • Un nouveau gestionnaire de téléchargements autorisant la reprise, même après un redémarrage ;
  • Restauration des sessions ;
  • Utilisation du gestionnaire de mots de passe du toolkit, avec une recherche à la saisie d'un site particulier ;
  • Intégration de Hunspell comme moteur de dictionnaire et d'un dictionnaire comprenant l'ancienne orthographe et celle de la réforme de 1990 ;
  • Restauration des onglets précédemment fermés ;
  • Améliorations du lecteur de groupes de discussions ;
  • Intégration du lecteur de flux RSS/Atom ;
  • Géolocalisation (il n'existe pas encore de fournisseur pour cette fonctionnalité) ;
  • Améliorations de la « Recherche à la saisie » ;
  • Amélioration du zoom, pour agrandir tout le contenu et plus uniquement le texte ;
  • Amélioration du support audio/vidéo ;
  • Fonction d'archivage pour le courrier ;
  • Amélioration des filtres sur les messages ;

Pour une liste exhaustive de toutes les corrections, améliorations et intégrations depuis la dernière alpha, rendez-vous sur Seamonkey Trunk Tracker

Côté localisation française, nous avons quasiment synchronisé l'ensemble des termes de SeaMonkey avec ceux de Thunderbird, un travail de longue haleine (et de courtes nuits). Et puis surtout, Cédric et Hugues n'auront plus à s'arracher les cheveux pour vous fournir des installeurs pour Microsoft Windows et Mac OS X :)